background img

Conduire au Vietnam : nos conseils

Le Vietnam est l’un des pays d’Asie du Sud-Est à visiter absolument. Il est connu pour son histoire ancienne, ses sites religieux et culturels, ses paysages naturels époustouflants et sa culture diversifiée. Le pays compte de nombreux édifices architecturaux incontournables et des richesses géologiques qui varient du nord au sud. Cela vaut la peine d’essayer et devrait figurer sur votre liste de voyages à faire. Toutefois, lorsque vous arrivez dans ce pays, il est important de garder quelques conseils à l’esprit. Consultez nos conseils pour conduire en toute sécurité au Vietnam.

Gardez un permis international

Vous n’êtes pas : autorisé à conduire au Vietnam sans permis et à conduire dans le pays avec un permis étranger. Vous devez être en possession d’un permis de conduire international pour voyager légalement dans tout le pays. Conduire au Vietnam avec un permis international est une façon de profiter de ce que le pays a à offrir. Il s’agit d’un document précieux et légal qui vous identifie en tant que conducteur titulaire d’un permis légal. En bref, avoir un permis de conduire international signifie que vous pouvez conduire une moto au Vietnam ou louer une voiture.

A découvrir également : Quel petit voilier choisir pour naviguer en solitaire?

Vous devez avoir 18 ans

L’âge légal pour conduire au Vietnam est de 18 ans. Toutefois, pour louer une voiture, vous devez avoir au moins 21 ans. De plus, vous devez être titulaire d’un permis de conduire local depuis au moins un an. Vous devez présenter votre permis de conduire international de même que votre permis de conduire local. Certaines sociétés de location de voitures exigent même d’autres frais de sécurité pour les conducteurs de moins de 25 ans.

Envisagez une police d’assurance automobile

Les sociétés de location de voitures prennent en charge l’assurance liée à la location d’une voiture. L’assurance voyage est essentielle, car c’est un moyen de se protéger et d’éviter les risques d’accident. Cela vous coûtera beaucoup plus cher en cas d’accidents et de blessures graves pendant votre voyage. Parmi les assurances dont vous pouvez bénéficier, citons l’assurance tous risques. Il y a également l’assurance responsabilité civile, la couverture des automobilistes non assurés et la protection contre les dommages corporels.

A voir aussi : Comment fonctionne une croisière?

Renseignez-vous sur le Code de la route

En général, les routes principales et les autoroutes sont : bien pavées et entretenues. Cependant, la sécurité routière n’est pas l’un des points forts du Vietnam. De nombreux réseaux routiers interurbains sont dangereux. Les collisions frontales sont également fréquentes sur les grands axes routiers. Il est préférable de connaître l’état des routes et les règles de conduite et de circulation au Vietnam. Soyez conscient des différences entre les règles de votre pays et celles du Vietnam.

Certaines infractions sont lourdement punies

Le Vietnam applique strictement les lois sur l’alcool au volant. Avec un taux d’alcoolémie non toléré, vous risquez des amendes de 258 à 1 723 euros. Les autorités peuvent également suspendre votre permis de conduire pour une durée maximale de deux ans. Vous ne pouvez pas utiliser un téléphone portable en conduisant. Si la police vous attrape, vous pouvez une amende d’environ 300 euros.

Par ailleurs, si vous êtes : vu en train de porter des écouteurs en conduisant, vous devrez payer environ 100 et 200 euros. Votre permis de conduire au Vietnam sera : suspendu pendant 1 à 3 mois. Au Vietnam, il est interdit de klaxonner entre 22 heures et 5 heures du matin. Il y a peut-être des gens qui aiment klaxonner juste pour s’amuser ou sans raison, cela est interdit au Vietnam. Klaxonner à un but précis dans ce pays, qui est de rester immobile.

Catégories de l'article :
Transport