background img

Quel est le visa le plus difficile au monde à obtenir?

visa

L’obtention du visa est en lui-même relativement protocolaire quand il est jugé obligatoire pour quelques destinations. Lorsque vous décidez de poser vos valises dans certains pays juste par curiosité ou par pur plaisir, les démarches sont encore plus complexes. Pour connaître le visa le plus difficile au monde à obtenir, lisez ce qui suit.

Le visa de la Corée du Nord : visa le plus difficile au monde à obtenir

La Corée du Nord est reconnue comme l’un des pays les plus fermés au monde. C’est une nation qui vit presque en vase clos et qui entretient de faibles relations avec l’international. En témoignent ses rapports tendus avec son voisin du sud et quelques pays occidentaux depuis un certain nombre d’années.

A lire également : Où demander un visa pour l’Afrique du Sud?

Ainsi, lorsque vous désirez obtenir un visa pour visiter la Corée du Nord, vous devez vous préparer à répondre à une multitude de questions. Lors de cet interrogatoire, il faut être suffisamment convaincant. De ce fait, vous avez donc depuis l’Ambassade ou le consulat près de votre pays la preuve que cette nation est plutôt réserviste aux étrangers.

En plus, une fois sur le territoire nord-coréen, ne vous attendez pas forcément à avoir un accueil des plus chaleureux. Néanmoins, c’est possible de rencontrer quelques habitants très sympathiques.

Lire également : Dans quel pays peut-on voyager sans visa avec un passeport international de réfugié ?

Quelles démarches pour obtenir le visa le plus difficile au monde

Même si le visa nord-coréen est considéré comme le plus difficile au monde à obtenir, c’est possible de l’acquérir plus facilement. Alors, si vous êtes un ressortissant français, le mieux est de prendre par Pékin, la capitale chinoise. Dans ce cas, vous avez l’obligation de vous préparer au moins 7 semaines avant d’entrer dans le pays. Les pièces à rassembler pour obtenir votre visa sont :

  • un formulaire de demande à remplir en ligne ;
  • une photocopie du passeport, d’une validité de 6 mois au moins ;
  • une ou deux photos d’identité de type passeport ;
  • des informations sur l’État civil : Nom, prénoms, sexe, nationalité, date de naissance ;
  • d’autres informations utiles : profession, adresse, numéro de téléphone, numéro de passeport et adresse électronique.

Une fois que ces informations sont libérées à l’Ambassade nord-coréenne près de la France, vous pouvez obtenir votre document à Pékin.

Autres alternatives pour obtenir le visa nord-coréen

Malgré qu’il soit le plus difficile au monde à obtenir, le visa nord-coréen peut s’acquérir via d’autres alternatives. En effet, vous pouvez avoir recours aux agences de voyages pour détenir ce parchemin indispensable.

Là encore, il faut que l’agence soit effectivement reconnue par l’État nord-coréen. En plus, ceci ne vous dispense pas d’un interrogatoire très strict. Par ailleurs, le prix de l’établissement du visa par une agence de voyages n’est pas exhaustif. Il varie d’une agence à une autre.

Catégories de l'article :
Administratif