background img

Quel permis pour naviguer sur un voilier?

naviguer sur voilier

Depuis 2007, naviguer sur un voilier dont le moteur a une puissance supérieure à 4,5 KW nécessite l’obtention d’un permis. Il existe plusieurs types de ce sésame et chaque catégorie a ses avantages. Voici les détails sur les différentes options de permis que vous pouvez choisir.

Permis côtier

L’option côtière est le permis pour naviguer sur un voilier adapté aux personnes dont le bateau a une puissance motrice supérieure à 6 chevaux. À cet effet, vous devez avoir au moins 16 ans. La formation évalue vos compétences pratiques à la barre pendant deux heures.

A découvrir également : Comment fonctionne une croisière?

Vous subissez un encadrement théorique d’une durée de 5 heures environ. Ensuite, vos aptitudes sont validées par un QCM de 30 questions. Une fois que vous disposez ce document, vous avez la possibilité de naviguer en mer du jour comme de nuit. Par contre, vous ne pouvez pas dépasser les 6 milles nautiques.

Vous pouvez aussi vous rendre sur les lacs et les plans d’eau inférieurs fermés. Il vous donne le droit également d’utiliser un équipement radio VHF dans les eaux territoriales françaises.

A lire aussi : Préserver l'environnement en voyageant : les techniques éco-responsables à adopter

Le permis hauturier

Le permis hauturier constitue une extension du permis côtier. Pour l’avoir, vous devez remplir les mêmes conditions que celles du permis côtier. Votre formation s’effectue avec une seule épreuve théorique de navigation. Elle se passe sur une carte spécifique et dure environ 1 h 30.

Vous devez réussir à :

  • lire et utiliser la carte marine ;
  • calculer les dérives dues aux courants ou aux vents ;
  • maîtriser les aides électroniques à la navigation ;
  • manipuler le matériel de sécurité.

Plusieurs autres points sont examinés avant de vous accorder ce permis pour naviguer sur un voilier.

Avec cette autorisation, vous pouvez naviguer sur un voilier dont la puissance motrice est supérieure à 6 chevaux. Vous n’êtes pas aussi tenu de limiter la taille du bateau. Vous pouvez traverser toutes les mers et tous les océans. Vous n’avez aucune limite de distance par rapport à un abri.

Le permis eaux intérieures et le permis fluvial

Le permis eaux intérieures est destiné aux personnes qui ont plus de 18 ans pour un bateau dont la puissance motrice est de 4.5 KW et une longueur de plus de 20 mètres.

La formation pour l’obtenir dure 9 heures et se penche sur les techniques de protéger votre navirevoilier. Elle vous enseigne la sécurité des passagers et la manière de quitter le quai. Vous devez aussi réussir à accoster par toutes les météos. Si vous parvenez à valider votre examen, vous pouvez naviguer sur les lacs, les rivières et les canaux.

Le permis fluvial offre le même plan de navigation que le permis eaux intérieur. La formation se déroule comme celle du permis côtier.

Les conditions pour obtenir un permis de navigation

Les conditions pour obtenir un permis de navigation varient selon les pays. En France, vous devez noter qu’il existe aussi une visite médicale à réaliser auprès d’un médecin agréé avant tout passage d’examen afin que celui-ci atteste de votre aptitude physique à la navigation.

Si vous êtes ressortissant européen titulaire d’un titre nautique équivalent à ceux délivrés en France (valable seulement jusqu’à présent), vous n’aurez pas besoin de passer les tests, mais simplement de procéder aux formalités administratives nécessaires auprès des autorités compétentes.

Avant toute chose, assurez-vous bien des différentes conditions requises en fonction du lieu où vous souhaitez naviguer ainsi que des différents papiers nécessaires.

Les différences entre les différents types de permis de navigation

Les différents permis de navigation correspondent à des niveaux de compétence et de responsabilité différents. Le permis côtier est le plus basique, permettant une navigation jusqu’à 6 milles nautiques d’un abri. Vous pouvez naviguer en mer, sur les côtes.

Le permis hauturier en revanche, ou PPL (Permis Plaisance Large), autorise une navigation dans toutes les zones maritimes sans limitation de distance ni d’horaires. Il nécessite un niveau élevé en matière de météorologie et demande donc davantage d’étude.

Quant aux permis fluviaux tels que le permis eaux intérieures, ils sont requis pour naviguer sur les rivières, canaux et autres plans d’eau fermés desservant l’intérieur du pays. Ils diffèrent aussi selon leur catégorie : A pour les bateaux inférieurs à 20m² utiles et B pour ceux supérieurs ou égaux à cette surface.

Quelle que soit votre destination ou vos projets nautiques futurs, assurez-vous bien des différentes conditions requises afin que votre expérience reste agréable tout au long du voyage !

Catégories de l'article :
Transport