background img

Arnaqués en vacances : comment se faire rembourser ?

arnaque de vacances

Vous avez été attiré par une annonce immobilière qui vous faisait croire à un logement de rêve pour vos vacances. Cependant, une fois sur place, grande fut votre surprise de constater que l’hébergement n’avait rien de confortable. Dans le cas d’espèce, vous devez sans doute vouloir un dédommagement pour avoir été dupé. Comment donc se faire rembourser ? Éléments de réponse.

Demander à l’amiable un remboursement chez le propriétaire ou l’agence immobilière

Si vous avez été arnaqué en vacances, vous avez la possibilité de vous rapprocher de votre agence ou du propriétaire du bien pour émettre une demande. Dans cette requête, vous devez présenter un certain nombre de preuves valables. Il peut s’agir :

A lire également : MSC Croisières s'associe avec le Dubai Tourism Authority

  • de la non-conformité du site d’hébergement avec l’annonce reçue ;
  • du manque de confort ;
  • de l’hygiène peu recommandable des lieux ;
  • de la situation géographique du logement par rapport à ce qui a été décrit dans l’annonce ;
  • de l’espace présente dans les chambres, etc.

Mettez donc toutes les chances de vos côtés, en réunissant dans les moindres détails toutes les preuves qui peuvent vous servir. Vous pouvez utiliser votre téléphone portable pour prendre des vidéos ou des photos de l’insalubrité à l’intérieur comme à l’extérieur des locaux.

Montrez-les ensuite au propriétaire pour réclamer une compensation. Si ce dernier ne réagit pas suite à votre demande, tournez-vous vers l’agence qui vous a proposé le bien en question. Si malgré vos efforts, vous n’obtenez pas gain de cause, vous pouvez recourir à une autre alternative.

A lire aussi : Quelle couleur pour une douche ?

Porter l’affaire à la connaissance d’un médiateur pour obtenir un remboursement

arnaque de vacances

Pour obtenir un remboursement suite à une arnaque de vacances, vous pouvez faire intervenir un médiateur du tourisme. Ce dernier est la capacité de vous accompagner dans toutes les démarches pouvant vous permettre d’être indemnisé pour le rêve vendu. Vous pouvez vous rendre sur la plateforme d’un intermédiaire compétent qui défend les causes des consommateurs.

Une fois le contact établi, faites-lui parvenir les preuves que vous avez plutôt réunies pendant votre séjour. Il est généralement recommandé de faire appel à ce professionnel pendant que vous êtes encore hébergé dans les logis.

Ce dernier pourra ensuite si possible envoyer une équipe pour le constat avant de déclencher la procédure de remboursement. Dans ce cas, le propriétaire aura deux choix à faire : soit, il vous trouve un nouveau logement confortable, soit il vous rembourse les frais que vous avez dépensés.

Utiliser la voie forte pour se faire indemniser

À l’instar de ces options, vous pouvez vous faire rembourser en utilisant la voie forte. Autrement dit, vous pouvez intenter un procès au propriétaire ou à l’agence de voyages en portant plainte. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre auprès des autorités judiciaires compétentes.

Recourir à l’accompagnement du Procureur ou du DDPP

Saisissez soit le Procureur de la justice ou la DDPP (Direction Départementale de La protection des Populations) de l’endroit où vous aviez passé vos vacances. Ces derniers peuvent faire parvenir au propriétaire du bien, une sommation de vous rembourser partiellement ou totalement. Toutefois, vous devez justifier des preuves concrètes pour voir votre demande aboutir.

Une action en justice pour se faire rembourser

Dans le même élan, vous pouvez intenter une action contre l’auteur de l’arnaque en vous rendant au tribunal de première instance pour vous faire entendre. Vous pouvez prendre un avocat pour vous accompagner dans votre plainte, si la somme dépensée dépasse une certaine valeur.

Si vous avez toutefois déboursé moins de 1000 euros, vous pouvez saisir le tribunal ou la juridiction compétente pour traiter votre litige. Dans ce cas, le greffier se charge de vous remettre un formulaire que vous devez soigneusement remplir. Vous devez par la suite mentionner vos griefs, notamment sur les causes de votre mécontentement.

Une fois l’action en justice lancée, il vous faudra prendre patience pendant un temps donné. Cela peut parfois prendre des mois ou même des années pour de nombreuses raisons. Cependant, une telle démarche finit généralement par porter ses fruits, même à la longue. Vous pouvez relancer chaque fois les autorités pour une prise en charge rapide de votre dossier.

Catégories de l'article :
Voyage