background img

La gare de Porto : un bâtiment emblématique de la ville

Porto est l’une des nombreuses villes du Portugal qui abrite plusieurs sites historiques. Au nombre de ceux-ci, il faut compter la gare de Porto qui est un véritable monument emblématique. Où se situe la gare de Porto ? Quelle est son histoire ? Décryptage dans cet article.

Situation géographique de l’emblématique gare de Porto

Erigée au centre de la ville, la gare de Porto est l’un des illustres monuments du Portugal. Elle est située plus précisément à la Praça de Almeida Garret et à proximité de nombreux lieux connus. Au nombre de ceux-ci, il faut compter la Place de la Liberté et l’Eglise Tour des Clercs. Celles-ci sont situées respectivement à 119 et 288 mètres dudit monument. La Cathédrale de Porto, la Sè et la Maison-Musée Guerra Junqueiro ne sont pas non plus loin de cette gare.

A découvrir également : Sardaigne : que faire et visiter en Sardaigne ? Le Top 10

Comme autres lieux à proximité de cette gare, on peut citer la Rua do Loureiro et la Rua da Madeira. La gare ferroviaire de Porto-Sao Bento constitue une véritable richesse touristique pour la ville de Porto. Elle attire en effet des milliers de visiteurs chaque jour, ce qui justifie sa célébrité.

Il existe donc de nombreuses voies ferrées qui permettent de se rendre sur ledit site. Entre autres, il faut compter :

A découvrir également : Une croisière inoubliable avec Costa : nos meilleures offres en octobre !

  • La ligne Douro ;
  • La ligne d’Aveiro et ;
  • La ligne du Minho.

Il faut souligner que les deux dernières voies ferrées suscitées sont spécifiquement destinées aux trajets menant dans les villes de Guimarães et Braga. Ainsi, la ligne Douro reste celle qui est le plus conseillée pour ceux qui souhaitent aller à la découverte de la gare de Porto. Elle permet, en effet, d’explorer les magnifiques paysages submergent le Douro.

Histoire de la célèbre gare de Porto

Tout comme la plupart des sites historiques, la gare ferroviaire de Porto-Sao Bento a également une histoire. Il n’existait pas de gare pouvant abriter la première voie ferrée de Porto inaugurée en 1896. Ce n’est donc qu’au cours de l’an 1900 que les travaux d’édification de la gare ferroviaire de Porto ont démarré. Il faut noter que cette gare a été construite sur la place du couvent bénédictin Sao Bento de Avé Maria qui fut démoli plus tard. Ces travaux avaient été confiés à un célèbre architecte : José Marques da Silva qui avait fait sa formation d’édificateur à Paris et à Porto.

Plus tard en 1909, l’architecte José Marques perd la conduite du projet de construction de cette gare. Le chantier a donc été achevé par un autre architecte qui a su rendre ce monument emblématique. Sa visite peut avoir lieu à tout moment étant donné qu’il est ouvert aux touristes à longueur de journée.

Brève description de la gare ferroviaire de Porto-Sao Bento

La gare de Porto doit surtout sa notoriété à sa principale entrée qui fait toute sa beauté. Avec une très belle façade, ce monument se présente sous la forme de U avec un intérieur encore plus impressionnant. La gare de Porto comporte trois étages et les constructeurs se sont inspirés du style Beaux-arts pour concevoir le plan du chantier. C’était d’ailleurs ce style qui était à la mode au cours du 19e siècle. Les murs de l’entrée principale sont peints avec des milliers de carreaux de faïence par le peintre Jorge Colaço. Le nombre de ces carreaux dont est décoré le hall est estimé à exactement 20.000. C’est dans ce hall que se situait le monastère du couvent bénédiction Sao Bento de Avé Maria.

Les habitants de la ville de Porto appellent l’entrée principale de la gare, la « Salle des pas perdus ». Par ailleurs, les gigantesques tableaux qu’on y trouve rappellent le mariage royal de D. Joao et D. Filipa. En outre, les images de ce hall relatent certains faits marquants du Portugal. Ainsi, à l’angle gauche, figurent deux épisodes historiques du 12e siècle. Il s’agit de l’image d’Egas Moniz et de sa femme, entourés de leurs enfants et des soldats devant le roi de Léon. Au même niveau, on remarque aussi l’image du Tournoi d’Arcos de Valdevez.

Catégories de l'article :
Voyage