background img

Le Lamentin en Martinique ! Que visiter et que faire ?

Amateur de voyage et d’exploration ou tout simplement intéressé par la découverte d’endroits et de lieux idylliques, le Lamentin, situé dans le département de Martinique, saura vous émerveiller. Cette destination s’adapte à tous les goûts. Découvrez dans cet article les lieux à ne surtout pas manquer si vous comptez faire un tour dans cette partie de la France

L’église Saint-Laurent du Lamentin

Pour les passionnés d’histoire et d’arts, cette église est incontournable. Érigée à la fin du 17e siècle, c’est une structure monumentale immanquable de la ville avec ces vitraux inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1995.

A lire en complément : Découvrez les merveilles de la faune et de la flore dans ces lieux d'exception

À l’entrée, vous y trouverez deux œuvres de peinture datant de 1955, réalisées par le Révérend Père Arostéguy. À noter que ces toiles figurent aussi dans l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1994. Cette église est la seule du territoire à être ornée d’une croix de templiers.

Par ailleurs, vous pouvez profiter de votre passage dans cette église pour ensuite visiter la place Émile-Berlan qui se situe juste à proximité. Vous y trouverez la Fontaine aux enfants, inscrite également dans l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Lire également : Découvrez l'évasion naturelle au Camping Mont Saint-Michel

À retenir, le transport en commun est quasi inexistant dans cette partie de la France. Pour profiter de votre séjour et visiter la ville en toute tranquillité, une location voiture Lamentin Martinique est plus que recommandée.

La distillerie La favorite

On ne peut pas passer en Martinique sans faire la visite des distilleries de l’île. Parmi elles, il y a la distillerie familiale et indépendante La favorite de la famille Dormoy. À ses débuts, en 1842, c’était une ancienne sucrerie appelée Les Jambettes avant d’être rebaptisée La favorite. Elle est située à la frontière des communes de Fort de France et du Lamentin. Cette distillerie fait partie des plus anciens domaines encore en activité et les machines tournent entièrement à la vapeur.

Les cannes à sucre coupées à la main afin de mieux conserver leur fraîcheur pour la fabrication des rhums font aussi la particularité de cette distillerie. Bien que la maison de maître ait été vendue et ne peut plus être visitée, on peut quand même l’apercevoir et la prendre en photo depuis le chemin qui conduit au parking.

L’habitation Belfort

La réputation de la Martinique ne tourne pas qu’autour de la production de rhum de qualité et de la production de la canne à sucre. Ce département français est aussi bien connu pour sa culture de la banane. Parmi les plantations de ce département, l’habitation Belfort qui se trouve dans Le Lamentin. Ce qui caractérise cette plantation, c’est la visite de la bananeraie. Elle se fait à bord d’un petit train. Un concept qui pourrait amuser petits et grands.

En contexte, le convoi vous emmènera en plein cœur de la plantation avec une visite commentée pour montrer toutes les étapes de la production de banane. Vous y entendrez également l’histoire de la plantation. En tout, il faut 1 heure 15 pour la visite.  Elle se termine par une dégustation des produits locaux qui sont par ailleurs vendus sur place.

Les fontaines à la Nymphe et aux Enfants

Classées aussi comme monuments historiques, la fontaine à la Nymphe et la fontaine aux Enfants sont à découvrir au cours de votre promenade à pied au Lamentin. Les deux fontaines ont été créées en fonte. Elles sont situées sur la place du Calebassier qui est un ancien lieu d’entrepôt de cannes à sucre et de barriques de rhum. Notez que si vous êtes de la Sarthe, la fontaine à la Nymphe ne vous semblera pas nouvelle. En effet, c’est une réplique de la fontaine que l’on peut admirer au Mans.

Les deux hôtels de ville

Au Lamentin, vous verrez deux hôtels de ville, une nouvelle et une ancienne. Vous pouvez commencer par visiter l’ancienne mairie, construite en 1935 par l’architecte Louis Caillât . La nouvelle mairie se situe juste en face de l’ancienne. Elle a été construite par l’architecte Alex Pierre-Louis en 1998. Ce nouvel hôtel de ville est immanquable avec sa forme empruntée du chapeau traditionnel Bakoua.

Catégories de l'article :
Activités